Guide Linux - Flatpak et Flathub

13 minutes

Une des grandes questions quand on est sous Linux, souvent potentiellement avec différentes distributions, est de comment installer des applications. S’il est connu que certaines grosses applications ne sont pas disponibles sous Linux, d’autres intéressantes peuvent néammoins être trouvées.

Le but de ce petit article est de vous expliquer comment installer des applications sous Linux avec le système d’installation d’application Flatpak et son principal dépot d’application Flathub.

Pourquoi Flatpak

S’il existe trois grand format d’installation d’application multi-distribution, celui que je conseille le plus est Flatpak, pour plusieurs raisons.

La première est que je trouve que ses deux concurrents ont des soucis majeurs. Snap est centralisé autour de l’écosystème d’Ubuntu (son store est même prioritaire), ce qui cause parfois des soucis avec d’autres systèmes. De plus, le Snap Store a déjà subit des attaques de malware empirée par le fait que leur système de “vérification” d’application vérifie aussi les paquets que eux font (ce qui n’est pas l’idéal) et ceux de “contributeur important de la communauté”. À côté de ça, AppImage est pratiqué pour créer des applications qui se lancent en quelques clics, mais d’un autre côté. Si je ne dis pas de refuser d’utiliser des applications distribuées sous ce format, de mon point de vue je trouve que Flatpak à des avantages sur ces formats.

Flatpak et Flathub ont une bonne politique de vérification des applications pour indiquer qu’elles viennent des créateurs originaux (ou que le paquet a été approuvé par eux), et indiquent quand une application a été repackagée et tout. J’aime bien ce choix de laisser la possibilité d’avoir des paquets communautaire, mais de prévenir qu’ils en sont. De plus, ils montrent bien bien la licence du logiciel, et flathub est assez riche en information utiles.

De plus, sous mon système, la plupart du temps, les flatpak marchent juste plutôt bien, j’ai plutôt une bonne expérience de leur utilisation. Sous Ubuntu, je préfère même à titre personnel utiliser Flatpak plutôt que les Snap préinstallé par défaut (même si je pense que les Snap font bien le taff dans la plupars du temps).

Installer Flatpak et Flathub

Certaines Distributions Linux ont Flatpak et/ou Flathub installée par défaut, tel que Linux Mint par exemple. L’installation va dépendre en partie de la distribution et Flathub possède une page qui permet d’expliquer comment installer flatpak puis flathub sur de nombreuses distributions.

Globalement il y a toujours deux grandes étapes à faire : - Installation de flatpak via le gestionnaire de paquet de la distribution - Installation de flathub sur flatpak, généralement via la commande suivante :

flatpak remote-add –if-not-exists flathub https://dl.flathub.org/repo/flathub.flatpakrepo

Une fois installée, vous pourrez explorer flathub et installer des applications via flatpak.

Installer un flatpak

Pour installer un flatpak, vous pouvez utiliser le bouton “Installer”, qui lancera GNOME Software ou KDE Discover pour installer l’application que vous souhaitez. Sinon, en cliquant sur la flèche à côté du bouton Installer, vous pourrez voir la commande à utiliser sur le terminal pour installer flatpak install flathub <id-de-l'application> (en format reverse-dns, par exemple tld.domain.AppName). De nombreuses applications sont présentes, notamment dans les applications populaires. on peut y trouver Firefox, Thunderbird… mais aussi des applications propriétaires par disponibles partout tel que Discord, Steam, etc.

A noter qu’il est intéressant d’installer plusieurs flatpak plus que juste un ou deux, puisque si les dépendances sont inclus dans flatpak, la plupart sont mises en communs dans des Runtimes, qui en plus sont dé-dupliqué entre deux version d’un même runtime. Donc, installer que quelques applications peut faire qu’on utilise beaucoup de place pour peu d’application. C’est ce qui permet une grande partie de la simplicité de Flatpak : une grosse partie de ce qui est dedans est intégrée dans l’appli ou le runtime, ce qui leur permet de plus facilement tourner.

A noter que les flatpaks ont parfois des autorisations un peu strict, ce qui peut poser soucis dans un certain cas avec des applications où vous avez confiance. Ces autorisations peuvent être modifiée avec Flatseal

Conclusion

Flatpak est un excellent moyen d’installer des applications, notamment pour les débutants, parce qu’elles offrent des applications disponibles partout, dans un environnement “séparé” du reste de l’application. Cela vous permet aussi d’avoir accès à des versions plus récentes de l’application sur un plus ancien OS (même si avec les portails, parfois certaines interfaces demanderons une version plus récente).

Je conseille fortement d’utiliser flatpak et flathub si vous débutez, je pense que les avantages dépasseront les potentiels soucis.