Le point #Pedobear

Rédigé par Kazhnuz -

Oui mais la neutralité du net c'est mal parce que sans ça nous pouvons utiliser le DPI et détecter les méchants pédophiles ! Pourquoi tu la défend, si tu es un honnête citoyen, tu n'as rien à te reprocher, veux-tu aider les pédophiles, en serais-tu un ?

Un politique lambda à propos de la neutralité du net

Une des attaques à la mode actuellement pour tenter de réduire au silence ses adversaires dans la « politique » mainstream, c'est quasiment plus ce que j'appellerait le « point pedobear » que le « point godwin ». Ce n'est pas étonnant vu que la lutte contre la pédophilie est devenue le fer de lance de notre société, plus que la lutte contre toute autre horreurs que peuvent se faire entre eux les humains. Accuser de pédophilie une personne (généralement parce qu'elle est homosexuelle, il n'y a qu'à voir la manif pour tous maintes fois) voir une idée ou un concept (par exemple les gender studies, comme vous pouvez le voir dans un commentaire ici est le meilleurs moyen de dire « c'est un méchant, ne l'écoutez pas ». Cela vient du fait que dans notre société, l'enfant représente la pureté et l'innocence, ce qui est limite notre vision du "bien", vu que le "bien" est souvent vu comme une sorte de pureté innocente, qui n'est pas corrompu par la vie/le savoir (un peu comme l'image biblique d'Adam et Eve, d'une certaine manière). Du coup, s'attaquer à un enfant nous semblera toujours pire qu'un adulte, et d'ailleurs même en écrivant ça, je me dis que c'est normal. Déjà parce qu'en plus de cela, bah un enfant, ça peut moins se défendre qu'un adulte. Donc la pédophilie, son aspect atroce avec en plus l'aspect "dégoutant", ça en fait l'attaque idéale contre ses adversaire. C'est comme cela qu'Internet a souvent été accusé d'être un repaire de méchant pédophile.

Evidemment, critiquer l'utilisation réthorique de la pédophilie n'est pas un soutiens de cette dernière, pour contrer par avance l'ad-hominem préféré de ceux qui sont bien intégré à la bassesse de la politique française (il y a aussi ceux qui utilisent le chantage, comme un certain humoriste récemment). Il serait parfaitement facile de renverser le pseudo-argument pour montrer que l'ad-hominem ne demande pas de reflexion, voici un renversement possible : « Tu critique donc le fait que je conteste ton regard monomaniaque de la pédophilie, en disant que la pédophilie n'est pas le seul vice ? Mais alors, cela veut dire que violer des adultes ne te gène pas, et que tu es pour le viol tant que ce ne sont pas des enfants. » Ce pseudo-argument est aussi absurde que le « Si tu critique ma guerre contre la pédophilie comme monomaniaque, c'est que tu es pédophile », c'est pour cela qu'il ne vient après que l'analyse de l'argument, parce que c'était juste pour s'amuser un peu.

Mais au final, ce pseudo-argument n'est que le fils caché de l'ad hitlerum, qui n'est au final qu'un exemple du vaste monde de l'ad hominem, et plus précisément celui basé sur la criminilisation de l'adversaire dans l'argument. Alors, comment combattre cela ? Ignorer ce genre d'insultes, qui ne sont pas des arguments. Il faut faire quelque chose de plus intelligent : Dépasser l'insulte, pour continuer d'argumenter pour notre cause. Et offrir un point pédobear à la personne, bien évidemment, pour lui signifier qu'il a tenter d'agir avec l'insulte et non son cerveau.

Aucun commentaire - Classé dans : Tribunes - Mots clés : aucun

Flush the #TPP

Rédigé par Kazhnuz -

Note : Cette article est importé de mon ancien blog personnel, et parle du TPP, et de sa petite soeur la même chose mais version atlantique. C'est comme Pokémon, y'a Version Pacifique et Version Atlantique.

Vous me direz, oui, c'est un manque d'information. Et bien informons, diffusons l'information ! Donc, le TPP est un accord Trans-Pacific, qui existera aussi en version trans-atlantique, et dont le principe est ni-plus ni-moins de fournir un pouvoir aux multinationales qui dépassera celui de l'état, dans le sens ou l'on ne pourra pas faire voter de loi pour empécher certaines pratique d'entreprises commerciales. Le TPP est lié à deux axes de danger et de restriction, un dans le monde physique et un autre dans le monde virtuel. L'un sur le plan de notre vie corporelle et un autre sur le plan de notre vie culturelle et discursive. Le risque de cela est une marchandisation et une commercialisation encore plus forte de notre société (quand on voit que certains pseudo-révolté font de l'ambition de changement sociétal un commerce...)

Qui veut un peu de javel dans son poulet ?

Les multinationnales deviendront donc plus forte que tout moyen d'action que nous pouvons posséder, et cela parce qu'il y aura carrément un tribunal que les multinationales pourraient subir pour pouvoir attaquer les états qui les empêches "d'investir en toute liberté" dans leur pays. Yep, c'est quelque peu flippant. Cela veut dire que toutes les normes de sécurités alimentaires de l'UE, toutes les normes à propos des OGM, basta. Surtout que je rappelle qu'on a pas mal de couche de lois en Europe puis en France qui nous protèges de trucs pas glop : Interdiction des brevets logiciels, de divers trucs alimentaires pas glop (notamment pas mal en cours aux US). Ensuite c'est des trucs constitutionnel en France comme la Chartre de l'environnement (qui par exemple a été invoqué pour dire que le Gaz de Schiste était anticonstitutionnel, etc)... Le fait de permettre aux entreprise de bypasser tout cela, c'est retomber dans un hyperlibéralisme, mais qui ne concerne que les entreprises.

Et pour les internets dans tout ça ?

Parmi ce que produira comme effet néfastes le TPP et sa petite soeur atlantique le TTIP, il y a aussi des effets sur nos droits "informatiques". Des exemples sont :

  • Renforcement des DRMs

  • Renforcer la puissance du copyright et autres choses du genres

Yep, que du pas glop, et que des trucs contre lequel on se bat depuis un moment, et cela montre que comme le dit l'article de reflets.info, TPP et TTIP sont capable d'exploser niveau liberticide ACTA, SOPA et INDECT réunis ! Pour vous donner un exemple, un résumé de l'analyse de KEI sur le sujet, par le Framablog dans un article sur le sujet :


En comparaison des accords multilatéraux existants, l’accord du TPP sur la propriété intellectuelle propose l’octroi de nouveaux brevets, la création d’une propriété intellectuelle sur les données, l’extension des termes de protection pour les brevets et copyrights, l’accroissement des privilèges des ayants droit, et l’augmentation des peines pour infraction à la propriété intellectuelle. Le texte du TPP réduit le champ des exceptions pour tous les types de propriété intellectuelle. Négocié dans le secret, le texte proposé est néfaste pour l’accès au savoir, néfaste pour l’accès aux soins, et profondément néfaste pour l’innovation.


Bref, autant je suis pour rendre relatif le pouvoir des états, parce que je me méfie des états, mais dans le sens ou pour moi ce pouvoir doit être passé à tout un chacun. Faire passer un pouvoir d'une structure de domination politique à une structure de domination économique, c'est juste le faire passer d'un pouvoir ou l'on avait un contrôle relative à un pouvoir ou l'on en a aucun. La solution pour nous citoyens, est simple et complexe à la fois : Créer des structures d'échanges commerciaux hors du système (structures qui existent déjà, d'ailleurs). N'entrer dans le système que pour ce qui ne peut pas être obtenu autrement. Essayer d'avoir un ordi, une imprimente 3D (les objets "open-source" finiront par arriver assez vite), et passer définitivement à une consommation alternative. La seconde chose à faire, c'est prévenir, continuer à diffuser le message. Ces accords fait en secret doivent être connus. Notre devoir donc en tant que citoyen de n'importe quel pays, mais aussi du monde, d'un monde qui maintenant est lié par un réseau qui peut annuler les distances pour le partage, notre devoir de citoyens de ce réseau, de ce monde à part qu'est internet est de nous débarasser du TPP, we must flush the tpp.

La communication et le développement de l'alternative, tel est notre devoir. Ce n'est pas facile, mais pour citer les militant du logiciel libre "le chemin est long mais la voie est libre".

Sources :

Leak de Wikileak + Accès direct au PDF

Article du Framablog

Article de Reflets.info

Article du Monde Diplomatique

Analyse du KEI sur le sujet ( En Anglais, désolé. )

Aucun commentaire - Classé dans : Tribunes - Mots clés : aucun

Bonjour et bienvenue dans la dimension quarante-douze

Rédigé par Kazhnuz -

Bonjour et bienvenue sur mon blog, la Dimension Quarante-Douze. Ce blog est un blog personnel, ou je présenterais différentes choses qui me plaise, et ou je donnerais mon avis sur différents sujets. Bref, un blog comme les autres. J'y présenterais aussi mes propres réalisations et créations pour ceux que ça intéressent :)

Parmi mes buts, il y a éviter de se contenter des opinions, tenter de construire plutôt que frapper. Sortir de la peur partout, et montrer ce qui peut se faire dans le monde. Montrer les aspects positifs de notre monde, ou même si le pire se passe parfois, on trouve aussi du meilleurs. Cet espace est également ouvert si d'autres personnes veulent me rejoindre et partagent cette envie. Ils pourrons alors profiter de cet espace web et des possibilités qu'il offre, que ce soit pour créer, donner des avis construit.

Je vous donc une bonne journée et de passer un bon moment sur la Dimension Quarante-Douze :)

Aucun commentaire - Classé dans : Vie du Blog - Mots clés : aucun