Parlons un peu de portails et de fancréation

Rédigé par Kazhnuz -

Note : Cet article est un ancien article écrit pour le site Beerware-Magazine. Suite à un certain nombre de soucis de BDD, ce site avec l'ancien quarante-douze ont fermé. Heureusement, j'avais fait une exportation qui est donc reprise ici.

Bonjour, et bienvenue dans cette seconde chronique de Beerware-Magazine (EDIT : et désormais de quarante-douze :p) : Les Multivers des Fandoms. Le principe de cette chronique est de vous présenter ce que peut permettre la création amateur, et ce premier article sera un peu spécial, puisqu'il s'agit un peu de présenter de manière un peu généralement la création amateur. Mais pour cela, nous allons demandez l'aide d'une série de deux jeux magnifique : Portal et Portal 2. Donc vous allez devinez que nous allons faire d'une pierre deux coup : Faire ce premier article général, et parler de la fancreation sur Portal.

Donc, prenez vos companion cubes, vos portal guns, et allons-y ! Une fancreation est une création basé sur une œuvre préexistante, généralement faite par un fan de cette oeuvre, dans le cadre de ce qu'on appelle un fandom, c'est à dire une communauté ou un ensemble de communauté réunissant les fan de cette œuvre. La fancreation peut prendre des formes très divers, et si les deux plus connus sont les fanfictions et les fanarts (allez, premier cadeau portalesque : de magnifiques fanart steampunk de Portal : Steampunk Portal, The Gentlemanly Escort Cube, The Gentry Turret, Wheatley Dumbwaiter Service !), vous devinez que tout les types de médias peuvent servir de média à une fancreation. Nous allons donc vous présenter quelques types de fancreations :

Les deux autres exemples que je vais vous présenter de fancreation sont les fangames, les fanfilms et les fanmusics.

Les fanfilms peuvent être de formes très diverses, mais il s'agit généralement de format court, parce que faire des longs métrages demande énormément de travail, et même un court métrage, cela peut en demander pas mal, d'ailleurs. Les fanfilms peuvent avoir pour but d'adapter l'oeuvre dans le format cinématographique. Un fanfilm peut être filmé, comme pour le court métrage Portal : No Escape, ou alors fait en animation, comme ce petit gag nommé « The End of the World », le clip de cette fanmusique de Metal Gear Solid refait par les Tourelles de Portal ou Meets the Core. A noter que parfois, l'animation peut utiliser le moteur du média d'origine quand il s'agit d'un jeu.

En effet, nous allons maintenant parler des fanmusiques, qui peuvent être des covers (comme ces cover de la chanson final de Portal (Still Alive) celui par AMATORY4, celui utilisé dans le jeu Portal Prelude ou celui des missFlag), des parodies de chansons populaires (comme celles de, dont tout les clips sont des animations assez sympa) ou des chansons originales. Parmi les parodies de chansons transposée dans l'univers de Portal, vous pouvez trouver des vidéos de la chaine youtube de Harry101UK, dont This is Aperture, If I Were a Core ou The Wheatley Song.

Les fancreations peuvent être également des jeux vidéo, et ces fangames peuvent être des remakes (lorsque le média de base est lui-même un jeu), mais sont souvent lorsque le jeu est un tantinet élevé niveau des technologies des démakes, c'est à dire qu'ils refont le jeu de manière moins « moderne », c'est à dire en le passant de la 3D à la 2D (comme le fait pour notre exemple le jeu Portal : The Flash Game), voir même le faire dans des styles plus rétro comme le 8bit voir en ASCII Art, c'est à dire sans graphismes avec que des caractère de texte pour faire l'image (comme le fait le jeu ASCII Portal)


Ça, c'est du rétrogaming de psychopathe.

Mais il est possible de viser la création d'un jeu dans la continuité (qui peut être un préquel ou une suite), comme le fait le jeu Portal Prélude (qui est terminé mais n'est plus maintenu officiellement, ce qui peut provoquer quelques soucis à l'installation…) qui se situe avant le premier Portal, plus précisément au moment de l'activation de GladOS dans le passé. Ce jeu est également un mod, c'est à dire une modification du jeu original. On a tendance à parler de mod pour quand le mod modifie un jeu natif et nécessite donc l'achat de ce jeu natif, et de hackrom quand il s'agit d'une modification d'un fichier rom à lire en émulation.

En bref, après tout ça, nous n'avons qu'effleuré l'univers de la fancreation, et sans doute même de la fancreation sur Portal. Si vous avez des fancreations sur Portal que vous connaissez, n'hésitez pas à les partager dans les commentaires, cela permettra aux lecteurs de découvrir encore plus de fancreation sur l'univers de Portal !

Aucun commentaire - Classé dans : Les multivers des fandoms - Mots clés : aucun

[Fandom Soniciens] Bon, le Guardian, on se calme et on prend une camomille

Rédigé par Kazhnuz -

Aaah, taper sur un fandom, ça n'a pas de prix, et ça peut rapporter gros. C'est vrai, quoi, c'est un truc simple, qui demande pas forcément beaucoup de préparation, et qui fait forcément de la vue et du buzz : en effet, cela nous permet de faire genre on est subversif, on balance une vérité vrai du monde véritable en tapant sur quelque chose de défendu par ces fans aveugle et sans pitié aucune qui voudront nous censurer en osant emmettre des contres arguments, alors qu'on a donné son opinion. Justement, c'est là qu'il est le problème : C'est une opinion, et non un avis. Quelle est la différence entre les deux ? L'avis, c'est le truc que tu as construit, et tout. L'opinion c'est ce que tu balances, le truc à première vue, sans vraiment connaitre le sujet. (il est alors amusant de voir le "règne" sans partage de l'opinion dans les débats, tout les "c'est mon opinion", avec des larmoyantes accusations de censure dès qu'on dit "ce que tu dis est faux", mais je divague)

Donc, voici le truc à l'heure actuelle, un article de Guardian tapant sur le fandom Soniciens. Je vais donc exercer mon droit de réponse et critiquer cet article, en horrible censeur que je suis. Mais je m'en fout, c'est mon blog je fais ce que je veux.

La première chose que je ferais remarqué est ce tir groupé fait envers les communautés Sonicienne et furry. Faut avouer que les furry sont un peu plus habitué à subir les préjugés des autres humains (notamment celui de zoophilie), que généralement le fandom soniciens est plus attaqué pour ses "shadowtrod4rkdu92" et ses "IT'S ORIGINAL THE CHARACTER, DO NOT STEAL" que pour ses pratiques étranges avec les hérissons (avant de les balancer dans des autoroutes en espérant que ça fasse comme dans City Escape), mais bon, c'était un petit tir groupé, c'est swag de s'attaquer aux fandoms soniciens et au fandom furry, parce que Sonic et le Furry a longtemps été considéré comme une très grande frange de la population comme étant un truc anormal justement dût à la présence d'animaux anthropomorphiques (n'oubliez pas que malgré la grande popularité de Sonic, il y a énormément de haters, et de gens qui considèrent à tors - même à l'époque des jeu Sonic Adventure 2 et Shadow The Hedgehog - que Sonic était pour les gamins, parce que c'était des animaux anthropomorphique donc du Disney/Looney Tunes). Même quand une minorité est nombreuse et voyante, elle n'est pas forcément majoritaire, et c'est le cas pour tout les fandoms ;-) Dire que les fandoms sont bizarres, c'est une opinion assez populaire.

Souvent, en fait, les fandoms sont mal vus de l'extérieur, justement parce qu'un fandom, ça parrait souvent excentrique et totalement hors de la réalité, vu l'adoration qu'il y a, et tout le remou créatif parfois un peu bizarre et sulfureux (oui il y a du porn, oui parfois on peut tomber sur des trucs vraiment bizarre, mais c'est là qu'il faut se rappeller un détail du fandom : Un fandom peut attirer des gens extrêmement différents, ce qui donne des trucs parfois extrèmement étrange, mais souvent très différents les uns des autres. Dans le monde de Sonic, c'est particulièrement aidé par le fait que la saga elle même ait emprunté des routes extrèmement différentes). Cette créativité débridé, qui fait donc ce yiff que vous détestez tant, et qui fait cette imaginativité toujours surprenante dans les créations pornographiques que l'on peut trouver sur internet (Que- comment ça je semble trop en connaitre ? REGARDEZ UN PIOUPIOU MAINTENANT JE FUIS), elle fait également la diversité des créations que l'on trouve par exemple dans la SAGE, une exposition de fangame Soniciens, et dans quelques fangames basés sur Sonic (chaque mot est un liens différent :p). Alors, en bref, est-ce que c'est un signe de la mort de Sonic, ce fandom ? Je pense qu'au contraire, c'est plutot ce qui le fait vivre, largement plus que ça série de jeu, qui au final est plus limitée parce qu'il faut faire des compromis, souvent... J'avoue que cet utilisation de fanart "particulier" à l'air de surtout servir à faire de la provocation, vu que c'est le danger pour toute licence populaire, la créativité des fanarts est présente partout ou y'a de gros fandoms... Aurait-il fait le même article sur Pokémon (autre fandom que j'apprécie beaucoup) ? Je sais pas, ça se vend trop bien peut-être ? (Et puis Pokémon X/Y est plus apprécié critiquement que Lost World, et franchement je suis d'accord avec ça xD)

Mon but ici n'est pas de pointer du doigt un autre fandom, de faire de la ségrégation d'un autre groupe, en disant "mais eux aussi ils font ça". Ce que j'essaie de dire est que c'est inhérant au fandom de contenir des éléments assez étrange, puisqu'un fandom brasse un très grand nombre de personne. Mais cette diversité, c'est également ce qui fait toute la créativité du fandom, puisque c'est la source de créations très varié (par exemple, les fangames très différent que j'ai montré). Au final, cette créativité débridée ou l'on trouve parfois des choses étrange, je dirais que c'est une portion même de ce qui fait internet : un immense melting pot internationnal, avec des gens extrèmemement différents, ce qui est source de trucs parfois certes un peu étranges, un peu "limites" pour certains, mais au final très diversifié et très créatif.

Ensuite, pour sa partie comme quoi Sonic n'aurait jamais été bon... Et bien, c'est chaud de débatre dessus, parce que perso j'ai aimé, lui on dirait que non... Les premiers Sonic n'ont pas tellement de bugs (surtout si on les compare à un autre jeu au succès international, succès encore plus fort d'ailleurs : Pokémon. Pokemon rouge et bleu = la fête du slip du bug, mais ça rend le jeu encore plus fun) Il parle du bruit de saut qui gène... Perso j'ai jamais entendu cette critique, celle que j'ai souvent entendu c'est l'utilisation de l'intertie dans le gameplay, qui est un élément qui peut plaire ou non - perso c'est pour cela que j'adore jouer à un Sonic, ça donne une expérience vraiment très typé. Ensuite, pour les bugs, et bien disons qu'il parle de polygone, dans un jeu en sprite, une recherche google aurait été utile, le fandom à fait entre deux porn un guide entier de la physique du jeu, monsieur le journaliste :p Mais peut-être que des descriptions de programmes t'intéressaient moins que le fetish du "gonflement", c'est comme ça, c'est juste que parfois pour écrire un article, il faut essayer de s'intéresser à l'ensemble du fandom.

Et pour finir, les réactions à Sonic Boom... Et bien, j'ai été le premier à troller ceux qui disaient "OMG SONIC EST MORT !!!" ou stuff juste pour un spin-off, mais c'est aussi un truc des fandoms, c'était la même chose pour le "Alicorn Case" dans My Little Pony, qui a provoqué des réactions de fans exagéré... Mais souvent, ce genre de changement finissent par être plus ou moins accepté (des gens ralent encore sur les yeux verts de Sonic, mais au final, sont-ils forcément majoritaire ?), avec plus ou moins de facilité. Quand les gens adorent un truc, ils ont du mal à accepter un changement, mais celui-ci a été bien apprécié... Je note d'ailleurs qu'il y a eut aussi des réactions positive à Sonic Boom, notamment justement le fait qu'on avait enfin un truc qui changeait un peu, des gens qui appréciaient certains choix de look (notamment pour Amy et Tails). Dans tous les fandoms c'est comme ça : ce sont des lieux sur le net assez particulier, ou l'on y trouve vraiment tout et n'importe quoi, mais qui peuvent être parfois assez direct et un poil brutaux...

J'irais comparer ça en fait à tout ces lieux bizarre, de passionné, qui font un peu peur à première vue, mais qui au final regorge de créativité et de choses un peu particulière. Certes, il y a aussi beaucoup de trucs moins bon, mais face aux perles qu'on y trouve, on peut aussi comprendre que c'est ça, internet : Un lieu ou l'on trouve des tas de trucs, et ou la créativité peut s'exprimer, dans ce que ça signifie de positif mais aussi d'un peu bizarre...

En définitive, oui, j'adore les fandoms et je les défends. Je parle de celui de Sonic, mais y'a beaucoup d'autres fandoms que j'adore, qui font des trucs parfois juste énormes... Ce qu'il faut, c'est être attentif, et ne pas s'enfermer dans ses préjugés... Et accepter d'être parfois secoué par l'étrangeté de nos confrères humains, faut parfois savoir ne pas rester dans sa petite zone de confort :p

PS : Oh, un dernier truc, sur le fait qu'on devrait ne pas rester dans les trucs de "cartoon" de notre enfance parce qu'on a développé des gouts d'adulte : LEL.

Allez, qulques exemples de trucs "adultes" dans des dessins animés pour enfants, y'a genre dans le premier film Pokémon, en fait le scénario était super sombre avec l'histoire du scientifique et tout (punaise, l'histoire d'Ambre... je vous laisse faire des recherches sur le scénario Japonais de Pokémon le film 1... Vous verrez, y'a un divorce et tout, d'ailleurs super bien mis en scène)... Y'a aussi le moment dans les Super Nana ou y'a les Super Nana qui disent qu'elles ont été créé par accident à une amie et ou elle répond "oui, moi aussi on m'a dit que j'étais un accident" (ou un truc du genre).

Bref, si le regard d'adulte et les cartoon ça se mélange bien, je dirais au journaliste que c'est à lui d'arrêter de prendre les cartoons et les enfants pour idiots, hein o/ !

Aucun commentaire - Classé dans : Les multivers des fandoms - Mots clés : aucun

Pokemon Brown, une nouvelle version le 16 Janvier

Rédigé par Kazhnuz -

Pokemon Brown est un hack-rom des jeux gameboy pokémon, qui installe une nouvelle région, une nouvelle aventure, et pas mal de nouveauté graphiques. Ce hack va sortir une nouvelle version le 16 janvier, et un petit changelog ainsi que des screenshot ont été publiés sur le sujet :

  • Ajout d'un nouveau donjon, qui permettra notamment de capturer un certain nombre de pokémons que vous aviez avant à échanger depuis les jeux de la première et deuxième génération. Si vous atteignez la fin, vous aurez un prix spécial, sachant que cependant vous devrez ce donjon vous même, puisqu'il ne vous sera pas dit ou il est.

  • Recodage de la structure des images de Pokémon, qui maintenant s'affichent sur des émulateurs Gameboy/GBA de toutes qualités, et sur des GameBoys réelles. Plus de morceaux de l'image qui manque, et plus de bugs graphiques quand vous voyez les stats d'un pokémon lors d'un combat.

  • Un peu de recalibrage a été fait, en particulier pour la première partie du jeu. Les sets d'attaques des premières pokémons ont été modifié, et quelque chose a été ajouté dans la Mergson Cave pour rendre le début plus supportable.

  • Le support du dash a été ajouté, appuyez sur B pour courir.

  • Les palettes de couleurs Super Gameboy ont été mises à jour, et des instructions seront inclue pour savoir comment activer le mode Super Gameboy pour pas mal d'émulateurs

  • De nombreuses zones ont été retravaillée, et une bonne partie des bugs de map ont été corrigés.

  • Une grande partie des images de la génération 4 ont été réimporté, parce que la plupars rendait mal.

  • Plusieurs bugs divers ont été corrigé, ainsi que des erreurs de typo, et des restes de Rouge que le créateur avait oublié de changé.

  • Rajout de quelques musiques, par exemple pour les magasins, les musiques de Jotho ont aussi été un peu améliorée.

  • Rajout d'un tableau pour expliquer les nouveaux types.

  • Ajout d'une nouvelle splash screen au début du jeu.

  • Des instructions pour support des terminaux mobiles (téléphones portables, tablettes...)

  • Et sûrement d'autres nouveautés !

Source

Aucun commentaire - Classé dans : Les multivers des fandoms - Mots clés : aucun

Sonic the Comic Online

Rédigé par Kazhnuz -

La saga Sonic the Comics, débuté par la société britannique Fleetway en 1993 fut l'une des deux grandes saga de comics basé sur la célèbre mascotte de SEGA, basé sur la variante "occidentale" de l'univers du hérisson bleu, et dépourvus d'éléments provenant de la série animé surnommée Sonic Satam. Elle s'est cependant arrêté officiellement en 2002 avec le numéro 223, après divers problèmes (il n'y avait notamment plus de nouvelles histoires depuis le numéro 184).

En 2003, une suite à été débuté par des fans, même si d'anciens membres du staff de l'ancienne série ont participé à la créations des nouveaux comics, si bien que désormais, la série fête ses 20 ans depuis la fondation du premier projet par Fleetway et en est rendue au numéro 262 (soit 39 numéro créé par les fans). Ces fancomics ont comme particularité de développer un univers assez unique, mettant en scène quelques personnages originaux en plus du cast Soniciens.

Pour ma part, je ne suis pas un grand fan de Sonic the Comic, son univers et son ambiance me plait bien moins que celle des comics Sonic the Hedgehog publié encore aujourd'hui par la société Archie Comics. Cependant, j'aime bien certaines idées de Sonic the Comic Online, comme par exemple leur traitement du concept de l'Iblis Trigger de Sonic 2006.

En plus de cela, un résumé des épisodes précédant est présent sur le site, pour que vous ne soyez pas perdu ;-)

Aucun commentaire - Classé dans : Les multivers des fandoms - Mots clés : aucun