Quelques informations supplémentaires sur le futur du bureau Ubuntu

Rédigé par Kazhnuz -

Suite à son annonce choc sur le retour d'Ubuntu vers GNOME pour la version 18.04, le fondateur de Canonical a posté un message sur Google+ où il a répondu (notamment en commentaire) à des questions sur le futur de bureau Ubuntu. Il faut savoir que ces informations restent incomplètes, et qu'il se peut également que les choses changent avec le temps. Yep, c'est une reprise et traduction d'un commentaire que j'ai fait sur OMGUbuntu, je me suis dit que ce serait aussi utile de le publier ici :)

Son but est de rapidement se déplacer vers un modèle ou les ressources de Canonicals seront utilisée pour supporter la communauté Ubuntu-GNOME, dans le but de se concentrer sur la stabilité, les mises à jours, l'integration et l'experience, dans le but de fournir un fantastique bureau GNOME. Ce ne sera pas sûrement pas une expérience Unity-like mais un bureau assez "Vanilla" (sans doute pas à 100%, mais en grande partie), puisqu'il parle de fournir GNOME "de la manière dont GNOME veut qu'il soit fourni. Personellement, je trouve ça dommage, mais bon... Aucun mot sur le theme Ambiance et tout, j'espère quand même qu'il va pas abandonner l'idée d'avoir un theme propre à Ubuntu :/

Il y aura encore une équipe dédié au bureau Ubuntu, qui va donc plus se concentrer sur le fait de fournir un bureau de haute qualité pour tous. Cependant, ce travail sera plus du côté downstream (un peu comme à l'époque pré-Unity, en fait), puisque leur véritable focus est sur l'expérience utilisateur, ce qui veut dire que les choses doivent être bien faites au niveau de la distro, puisque c'est ce que les utilisateurs touchent.

Il dit également que la communauté GNOME sera fière d'à quel point GNOME sera bien dans Ubuntu, et qu'il espère que GNOME sera plus ouvert aux idées d'Unity. Je pense que l'apport d'utilisateur va sans doute affecter ça, pour ma part, parce que ça va sans doute augmenter le nombre de developpers pour GNOME, ou pour les extensions. En tout cas, je pense que ça va largement influencer le nombre d'application tièrce pour GNOME, puisque respecter les HIG de GNOME, ce sera s'assurer que l'application s'intègre bien dans Ubuntu, la plus grosse distribution Linux.

Snap n'est pas abandonné, et restera un projet important. Il vise un support de plusieurs distributions et une intégration aux différents bureaux Linux. Perso, je pense qu'à terme, s'ils n'adoptent pas Flatpak ne serait-ce qu'en partie, l'équipe Ubuntu GNOME participera à rendre disponible les logiciels GNOME sous Snap.

La raison de Unity a été expliqué : Il a tenté de présenter son idée à KDE et GNOME, et les deux ont refusé. GNOME, c'était un petit côté "mais pourquoi il vient nous dire ce qu'on doit faire alors qu'il contribue pas ?!" (même si après ils ont aussi refusé des patches). KDE, il dit que ce serait plus lié au caractère du leader du projet, qui s'est sentit menacé. Il a également développé un point très importante dans un autre commentaire : La tendance qu'il y a avec certaines personnes dans la communauté du libre, de détester tout ce qui est mainstream. Et je l'écrit ici, parce que je pense qu'il tient un point très important, même si ce n'est pas que dans la commu du libre, mais par exemple aussi dans beaucoup de communauté lié au jeux-vidéo et au numérique (et aussi à la culture) en règle général.

Plus d'information nous seront sans doute également données plus tard, puisqu'une annonce sera faite avant la fin de la semaine prochaine par l'équipe d'Ubuntu GNOME quant au futur de la distribution.

1 commentaire - Classé dans : Logiciels Libres - Mots clés : aucun

Ubuntu 18.04 et GNOME

Rédigé par Kazhnuz -

Cela ne choquera personne qui a lu mon blog d'apprendre que je suis un grand fan de l'environnement de bureau GNOME. Je le trouve élégant et simple d'utilisation, j'aime beaucoup son style et ses extensions. Du coup, j'aime beaucoup voir l'évolution de ce bureau, qui n'est certes pas des plus rapide, mais qui l'est assez pour me donner envie d'essayer tous les six mois la dernière version :) Je suis même allé jusqu'à utiliser Fedora pour profiter de la dernière version de GNOME + quelques petites fonctionnalités pratiques, même si j'hésite à revenir sous Ubuntu GNOME pour tester leur support de GNOME 3.24. Bref, je suis un grand fan de GNOME

Cependant, à la nouvelle de la fin du projet Unity 8 et du retour sous GNOME d'Ubuntu à partir de la version LTS 18.04 du projet, j'ai été un peu triste. Le projet Ubuntu Phone me laisse un espoir d'un vrai téléphone libre sans Google, là ou Tizen à un SDK propriétaire et Sailfish OS une UI propriétaire. Du coup, j'attendais les Ubuntu Phone avec beaucoup d'impatience… Du coup, il me reste uniquement Lineage OS ? :/ Idem pour Unity 8, qui présentait des propositions intéressantes sur comment créer un bureau convergeant. La perte du projet de convergeance et de téléphone est pour moi une grosse perte, notamment parce que ça renforce le risque d'une absence d'alternative face au géants Google et Apple.

Bref, j'ai été assez surpris et attristé par cette nouvelle. Cependant, je pense que comme ce qui est fait est fait, je préfère me poser des questions sur l'avenir. Le choix de GNOME est logique, comme le dit très bien Okki sur GNOME Libre. J'attends de voir ce que va être le nouveau bureau Ubuntu. Et pour l'instant, nous ne savons rien du futur du bureau Ubuntu GNOME-isé. Enormément de questions se posent encore, et j'attend de voir ce que ça va être.

Premièrement, quelle sera la nouvelle équipe desktop d'Ubuntu ? On peut être certain qu'elle sera bien plus petite que l'équipe travaillant à l'heure actuelle sur Unity 8. Ce que j'espère, c'est que l'équipe desktop, même réduite à quelque personne, soit composée de passionnée travaillant avec la Communauté Ubuntu et celle GNOME afin de réaliser la meilleur expérience possible pour le nouveau bureau Ubuntu+GNOME. Qu'il y aura une collaboration entre les deux projets. Cela ne me semble pas totalement irréalisable, puisque la collaboration semble avoir été bien plus simple (notamment autour de snaps dans GNOME Software, et de Mir dans GTK/GDK). Bref, la situation à beaucoup changé depuis les débuts de GNOME Shell et Unity 7. Mark Shuttleworth a dit que leur but restait de fournir « la meilleurs expérience de bureau Linux qui existe ». J'espère qu'il dit vrai, et que même si ce ne sera pas leur premier focus, ce sera un de leur buts importants.

Ce qui me plairait énormément, ce serait qu'ils embauchent quelques devs qui travaillent sur des applications GNOME, comme fait notamment Endless, notamment pour les applications importantes comme Disks. Comme GNOME manque de developpers pour maintenir certaines applications, cela pourrait devenir une aide bienvenue.

Ma seconde question repose sur les applications, qui actuellement sont patchées pour supporter le style requis par Unity 7. Une utilisation de GNOME pourrait laisser supposer qu'ils vont abandonner ces patchs, qui étaient fait surtout pour l'expérience d'Unity. Par exemple, ils pensaient à activer Trackers dans la version Unity de Nautilus, on peut supposer avec une utilisation de GNOME, ils vont utiliser tracker aussi. Cela ferait du sens s'ils décidaient de déplacer les ressources utilisées à patcher les applications GNOME vers d'autres projets. De plus, je me demande ce que ça va faire sur les applications GTK d'Ubuntu à proprement parler (ubiquity, software-sources…). Est-ce qu'ils vont les "GNOME"iser afin de convenir avec les applications GNOME ? Ce serait pas un travail si énorme, puisque les applis utilisent déjà GTK, je suppose… Il me semble d'ailleurs que Déjà-Dup utilise des CSD sous GNOME.

Je suis également très intéressé sur les conséquences d'une telle chose pour les applications third-party. En effet, si Ubuntu, le bureau Linux le plus important utiliser des CSD, est-ce que ça va pas augmenter l'envie pour les applications d'en utiliser pour être intégré à Ubuntu ? Par exemple, Firefox veut déjà supporter les CSD et les headerbar, mais l'aspect "ça va mieux s'intégrer à Ubuntu" va rajouter de l'importance à ça.

Ma dernière question majeure sur le futur du bureau Ubuntu : Est-ce que ce sera un GNOME Vanilla, un GNOME avec des modifications comme l'était le GNOME de Ubuntu avant Unity, où un bureau ayant le look d'Unity basé sur GNOME-Shell géré à l'aide d'extensions ? Les trois me semblent possible. Notamment le dernier, puisque Endless et ZorinOS ont leur propre apparence, tout en utilisant GNOME, et Zorin OS à surement bien moins de ressource que Canonical. Et si ce nouveau shell existe, est ce qu'il supportera les fonctionnalités d'Unity, tel que le HUD, les appindicator... Les lens pourraient être retravaillé en partie comme des fournisseurs de résultats pour la recherche intégrée de GNOME. Cependant, s'ils ne mettent que peu de ressource, j'ai peur qu'Ubuntu ne soit qu'une enième distribution Linux…

J'ai envie de voir tout ceci comme une nouvelle aventure. Sans doute pas "la grande nouvelle aventure de Canonical", mais une aventure d'une équipe de devs dédiés, venant d'ubuntu et de la communauté, qui vont tenter de construire à partir de ces nouvelles fondations un grand futur pour les utilisateurs de GNOME et d'Ubuntu

Aucun commentaire - Classé dans : Logiciels Libres - Mots clés : aucun